Qu’est-ce que l’aplasie ?

21 août 2008

Avertissement

Cet article rédigé par des parents contient des informations de vulgarisation, données à titre purement informatif. Vous ne devez pas les prendre comme une référence mais comme une information pour vous permettre de mieux comprendre.

Chaque patient, chaque maladie, chaque situation sont différents : il convient donc de demander l’avis de l’onco-pédiatre référent !

Pour plus d’explications sur ce point, consultez l’avertissement et les précautions recommandées concernant les informations sur ce site.

Définition

L’aplasie est un terme médical qui décrit l’absence d’un organe ou de certaines cellules.

Dans ce site nous abordons uniquement l’aplasie d’origine hématologique, c’est-à-dire des cellules du sang. On parle aussi d’aplasie hématopoïétique, c’est-à-dire la fabrication des différentes cellules qui composent le sang. Le terme « aplasie » désigne un défaut ou une quasi absence de production de la moelle osseuse en globules rouges (transport de l’oxygène), en globules blancs (défenses immunitaires) et plaquettes (coagulation).

Causes

  • L’aplasie médullaire : maladie rare qui touche les cellules souches, ou leur environnement, qui sont impliquées dans l’hématopoïèse.

    Wikipedia orphanet FNCLCC

  • Certains cancers notamment les leucémies, lymphomes, ostéosarcomes, peuvent avoir des conséquences plus ou moins directes sur la formule sanguine.
  • La chimiothérapie ou la radiothérapie : la plupart des traitements du cancer, particulièrement chez l’enfant, peuvent occasionner des dysfonctionnements de l’hématopoïèse, c’est-à-dire de la production des cellules du sang. On parle aussi de toxicité sanguine ou de toxicité pour la moelle osseuse (qui contient l’essentiel des cellules souches concernées). L’irradiation de certains organes peut entraîner ou aggraver ce phénomène (rate, foie notamment).

oncorea oncoprof

Diagnostic

Un premier niveau de diagnostic peut parfois être fait par l’examen général du patient ainsi que par la connaissance de son passé médical :

  • infections multiples consécutives,
  • fièvres sans cause clairement identifiées,
  • présence d’hématomes (ou bleus) en grand nombre sans cause réellement identifiable,
  • pâleur anormale de la peau,...

Dans tous les cas, elle ne peut être confirmée que par une ou plusieurs analyses de sang, ou NFS : Numération de la Formule Sanguine, et du comptage du nombre de plaquettes dans le sang.

Si au moins l’un des résultats sanguin suivant est en dessous (de façon régulière) de la valeur de la norme, on parle d’aplasie (au sens large). Le terme précis est indiqué en regard :

  • si la valeur de l’hémoglobine est inférieure (<) à 10 g/dl : anémie,
  • si le nombre de polynucléaires neutrophiles (PNN) est inférieur à 1 500/mm3 : neutropénie,
  • si le nombre de leucocytes est inférieur à /mm3 : leucopénie,
  • si le nombre de lymphocytes (T/B/N) est inférieur à ?? /mm3 ,
  • si le nombre de plaquettes est inférieur à 150 000/mm3 : trombopénie.

NB : Il existe des cas particuliers (nourrissons, femmes enceintes, personnes âgées ...), pour lesquels ces valeurs ne sont pas des valeurs de référence. Vous référer à votre médecin dans tous les cas pour vous faire expliquer votre cas particulier.

Réserves

Il s’agit d’un article de vulgarisation et généraliste. Chaque cas, chaque situation sont différentes. Veuillez consulter votre médecin pour avoir des précisions qui se rapportent à votre situation personnelle. Il sera à même de vous orienter et de vous aider.